Connaissez vous la Corée ?

©

GASTRONOMIELe barbecue coréen

26/12/2019

En Corée, il est pour habitude de partager un plat principal. Le barbecue est donc LE plat de convivialité par excellence ! C’est en réalité un plat assez récent dans l'histoire gastronomique mais qui a maintenant conquis le peuple coréen qui ne pourra...

Lire l'article

En Corée, il est pour habitude de partager un plat principal. Le barbecue est donc LE plat de convivialité par excellence ! C’est en réalité un plat assez récent dans l'histoire gastronomique mais qui a maintenant conquis le peuple coréen qui ne pourrait définitivement pas s’en passer.

La viande se cuisine au centre de la table, souvent sur un grill ou une plaque qui peut être alimentée par du gaz, de l’électricité ou encore du charbon : toutes les variantes sont possibles ! Le barbecue coréen se décline souvent avec le traditionnel bulgogi (bœuf mariné) ou encore avec de la poitrine de porc mais presque toutes les viandes sont dégustées grâce à cette méthode.

Comment manger son barbecue ? Certains prendront du riz, d’autres non ; mais l’incontournable est ce que les coréens appellent « SSAM ». C’est une technique qui consiste à prendre une feuille de salade et de mettre en son centre un morceau de viande (ou deux), de la sauce, des légumes – servis en accompagnements -- , quand on a confectionné à son goût son « ssam », il suffit de refermer la feuille de salade comme un petit baluchon et mettre le tout dans sa bouche pour déguster ! Ne ratez surtout pas cette expérience ~

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste
©

SERIESLes dramas coréens et Netflix

20/12/2019

Cela fait maintenant quelques années que le public amateur de dramas coréens s’est diversifié et l’audience ne cesse de s’agrandir. Cela notamment grâce à une grande diversification de genres (du romantique au thriller psychologique) et égal...

Lire l'article

Cela fait maintenant quelques années que le public amateur de dramas coréens s’est diversifié et l’audience ne cesse de s’agrandir. Cela notamment grâce à une grande diversification de genres (du romantique au thriller psychologique) et également au succès du cinéma coréen.

Netflix ne pouvait pas passer à côté de ces programmes et propose aujourd’hui sur sa plate-forme de streaming plus de 80 dramas coréens à visionner !

Parmi ceux disponibles, vous pouvez retrouver des productions originales Netflix :

- Kingdom : sous l’époque Royale en Corée des zombies font leur apparition…

- Love Alarm : une application mobile permet de savoir si quelqu’un vous aime…

- My First First Love : deux amis d'enfance se retrouvent à cohabiter...

- Designated Survivor : adaptation de la série américaine, le Président et toute l’Assemblée périssent dans un attentat…

- Chief of Staff : quand la politique et le droit se rencontrent…

- Vagabond : un attentat d’avion, le Maroc et la quête des services de renseignements…

N’hésitez pas à faire un tour sur Netflix si vous avez un abonnement et tentez de découvrir VOTRE drama parmi le large choix.

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste
©

CULTURELe Sonamu, l’arbre préféré des coréens

02/12/2019

Le Pin coréen (sonamu - 소나무 ) est un arbre dont les coréens sont fiers. Âme des deux Corées, cet arbre est présent sur toute la péninsule. D’une beauté à couper le souffle, les artistes coréens de toutes les époqu...

Lire l'article

Le Pin coréen (sonamu - 소나무 ) est un arbre dont les coréens sont fiers. Âme des deux Corées, cet arbre est présent sur toute la péninsule.

D’une beauté à couper le souffle, les artistes coréens de toutes les époques ont été inspirés par cet arbre majestueux pour produire poèmes, peintures ou encore chansons. En effet, on peut notamment retrouver le Sonamu dans les peintures de Kim Hong-do (1745-1806), peintre renommé de la période Joseon (1392-1910).

Une des région où le public peut observer la plus grande concentration de Sonamu est dans le district d’Uljin situé sur la côté est de la Corée du Sud. Véritable patrimoine culturel coréen, on recense à Uljin 80 000 pins vieux de 300 ans et 500 pins de 500 ans. Le bois d’Uljin était utilisé pour la fabrication des cercueils royaux et plus récemment pour la restauration du palais Gyeongbok de Séoul qui s’est terminée en 2010.

Par ailleurs, en occident, le pin coréen est plus communément connu sous l’appellation « Pin rouge / blanc du Japon ». En effet, bien que l’arbre ait pour origine la Corée, se sont les japonais qui ramenèrent un échantillon en Europe pendant la période de colonisation de la Corée par le Japon (1910-1945).

Aujourd’hui, la Corée du Sud met en valeur le Pin coréen « Sonamu » comme plante nationale et fait connaître sa beauté autant que son potentiel : l’arbre pouvant supporter des températures allant jusqu’à -20°C, rien ne semble l’ébranler.

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste

Entre Paris & Séoul

Voyagez à travers la Corée, une destination riche et pleine de surprises,
trouvez la sérenité en Asie.