Actualités

©

SPECTACLE« North Korea Dance » par la chorégraphe Eun-Me Ahn 19

13/02/2019

Les échanges entre les deux Corées reprennent, et la chorégraphe Eun-Me Ahn a déjà une longueur d’avance. Une artiste pur jus car toujours décalée, mais en plein dans le mille ! Elle porte naturellement un message optimiste et partageur su...

Lire l'article

Les échanges entre les deux Corées reprennent, et la chorégraphe Eun-Me Ahn a déjà une longueur d’avance. Une artiste pur jus car toujours décalée, mais en plein dans le mille !

Elle porte naturellement un message optimiste et partageur sur l’art et la vie, le savant et le populaire, le classique et le traditionnel. Cette courroie de transmission magique est la chorégraphe sud-coréenne Eun-Me Ahn repérée en France en 2013, dont le geste artistique nourri des codes les plus variés – de la danse libre d’Isadora Duncan jusqu’aux pratiques chamaniques – soutient des spectacles tous aussi aventureux les uns que les autres.

Pour sa nouvelle pièce North Korea Dance, cette tête chercheuse, qui aime se poster au carrefour de la danse et de la société, s’est plongé dans des vidéos de ballets exécutés en Corée du Nord pour à la fois connaître un peu mieux ses compatriotes mais aussi questionner l’évolution d’un art lorsqu’il est soumis depuis plus de 60 ans à un régime politique dictatorial. Une problématique passionnante à laquelle Eun-Me Ahn devrait apporter un lot d’images paradoxales. Avec un désir secret glissé entre les mouvements : « Tous les citoyens espèrent la paix entre les deux pays. Peut-être qu’aujourd’hui, le temps est venu d’essayer de nous connaître mieux. »

Crédits : Jeanne Liger

Chorégraphie, direction artistique, costumes et scénographie / Eun-Me Ahn
Avec / Eun-Me Ahn, Jihye Ha, Hyekyoung Kim, Jeeyeun Kim, Eisul Lee, Donghun Go, Youngmin Jung, Seunghae Kim, Hyunwoo Nam, Sihan Park, Jooyoung Shim
Musique / Young-Gyu Jang 
Création lumières / Jin-Young Jang


Réservations au 01 42 74 22 77 ou sur www.theatredelaville-paris.com

Du 19 au 23 février 2019 à 20h
THÉÂTRE DES ABBESSES
31, Rue des Abbesses
75018 Paris

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste
©

FESTIVAL25e Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul

01/02/2019

Le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, le plus important et le plus populaire des festivals français de cinéma asiatique, vient de voir ses cofondateurs, Martine et Jean-Marc Thérouanne, recevoir le Korean Cinema Award lors de l’ouverture du 2...

Lire l'article

Le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, le plus important et le plus populaire des festivals français de cinéma asiatique, vient de voir ses cofondateurs, Martine et Jean-Marc Thérouanne, recevoir le Korean Cinema Award lors de l’ouverture du 23e Festival International du Film de Busan, scellant une amitié vieille d’un quart de siècle avec le cinéma coréen.

Depuis l’origine du FICA de Vesoul, ce sont 600,000 spectateurs (dont 32,500 lors de sa dernière édition en 2018) qui ont pu voir et apprécier les œuvres cinématographiques du pays du Matin calme.

Pour sa 25e édition, le FICA de Vesoul aura parmi les membres de son Jury international le célèbre réalisateur coréen Bae Chang-ho (Le Rêve, Gens de bidonville, Hwang Jin-hee…). Par ailleurs, le festival a sélectionné cette année plusieurs films coréens, répartis dans ses différentes sections.

En compétition, pour concourir pour le prestigieux Cyclo d’or, a été sélectionné Sub-zero Wind de la réalisatrice Kim Yuri, présenté en première internationale.

Dans la section thématique « Couples d’Asie », sera projeté le délicat One Fine Spring Day de Hur Jin-ho, réalisateur connu pour la finesse de sa connaissance de l’âme humaine et la subtile analyse des sentiments entre les êtres. Ce film est inédit dans les salles françaises.

Dans « La Carte blanche de nos 25 ans » seront présentés deux films culte de l’histoire du cinéma de Corée : La Servante de Kim Ki-young (1960) considéré par la critique comme le film choc et fondateur du cinéma coréen, et La mère porteuse d’Im Kwon-taek, film qui fit connaître ce cinéma dans le monde entier et qui valut en 1987 à la grande dame du cinéma coréen, l’actrice Kang Soo-yeon, la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise.

Le Catalogue papier du festival sortira le 15 janvier et sera également en ligne à partir de cette même date.


Renseignements sur le programme, les lieux et horaires du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, festival.vesoul@wanadoo.fr – www.cinemas-asie.com 
06 84 84 87 46 / 07 82 12 09 86 / 06 12 94 12 73


Du 5 au 12 février 2019
FESTIVAL INTERNATIONAL DES CINÉMAS D’ASIE – FICA
25 rue du Docteur-Doillon
70000 Vesoul

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste
©

CONFERENCEPrésentation du coffret « Manger et Boire cent façons » par Benjamin Joinau

22/01/2019

Benjamin Joinau présente le coffret « Manger et Boire cent façons » qu’il a dirigé aux éditions de l’Atelier des Cahiers et publié en novembre 2018. Ce coffret réunit deux volumes de la collection « La Corée cent fa&ccedi...

Lire l'article

Benjamin Joinau présente le coffret « Manger et Boire cent façons » qu’il a dirigé aux éditions de l’Atelier des Cahiers et publié en novembre 2018. Ce coffret réunit deux volumes de la collection « La Corée cent façons » qui présente la culture coréenne par ses textes. Ces deux volumes, Boire (2018) et Manger (2016), présentent l’art de la table et de la boisson au Pays du Matin calme, mais en donnant la parole aux écrivains coréens.

Est-il besoin de rappeler que la gastronomie est la porte d’entrée royale vers toute culture ? Au-delà du kimchi et du bibimbap popularisés par la Vague coréenne, les écrivains coréens d’hier et d’aujourd’hui vous entraînent à la découverte de ce monde de saveurs, de pratiques, de sensations et de sentiments qui dessinent la carte gourmande de la K-food. De plus, la boisson partagée - l’alcool, mais aussi le thé ou le café - occupe une place primordiale dans la sociabilité en Corée. C’est autour d’un verre que les langues se délient et que certaines vérités sont dites, découvrant ainsi cent autres façons de la Corée.

Laissez-vous enivrer par ces textes savoureux, comiques et émouvants faisant ressortir la spécificité de la gastronomie coréenne, à consommer sans modération !

Benjamin Joinau est chercheur associé au Centre de recherche sur la Corée (CRC) de l’EHESS et maître de conférence à l’université Hongik à Séoul. En tant qu’anthropologue culturel, il s’est intéressé à la cuisine coréenne. En plus d’articles nombreux sur le sujet, il a animé l’émission Tasty trail with Benjamin sur la chaîne coréenne Arirang, émission qui présentait aux étrangers les cuisines locales de Corée. Il est le co-directeur de l’Atelier des Cahiers.

Mercredi 23 janvier 2019 à 18h 30
Centre Culturel Coréen
2 Avenue d’Iéna
75116 Paris

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste

Entre Paris & Séoul

Voyagez à travers la Corée, une destination riche et pleine de surprises,
trouvez la sérenité en Asie.