Actualités

©

MUSIQUERécital de Piano de Noh Hansol

24/09/2020

Dans le cadre de la Série Jeunes Talents Noh Hansol a débuté le piano en Corée à l’âge de cinq ans. Elle fait tout d’abord ses études à Séoul dans la prestigieuse Ecole d’Art “Yewon”, puis les poursuit &a...

Lire l'article

Dans le cadre de la Série Jeunes Talents


Noh Hansol a débuté le piano en Corée à l’âge de cinq ans. Elle fait tout d’abord ses études à Séoul dans la prestigieuse Ecole d’Art “Yewon”, puis les poursuit à la “Seoul Art High School” avant d’intégrer l’Université Nationale de Séoul.

Après avoir remporté en Corée plusieurs prix nationaux et y avoir donné de nombreux récitals, elle se consacre à la préparation de concours internationaux. Elle obtient ainsi quelques distinctions importantes et, entre autres, ces dernières années : un 1er prix en Espagne du concours international « Villa de Xabia » (2016), un 1er prix en France aux concours internationaux de Brest (2018), « France-Amériques » (2018) et « Piano à Mayenne » (2019), un 1er prix en Italie aux concours « San Dona di Piave » et « Stefano Marizza » (2018), ainsi qu’un 1er prix aux Etats-Unis décerné par la « Debut International Piano Competition » (2019).

En 2018, après avoir bénéficié de l’enseignement de Jacob Leuschner, elle obtient à l’unanimité un Doctorat à la Musikhochschule de Detmold, en Allemagne.

En 2019, elle achève un cycle de Perfectionnement à l’Ecole Normale de Musique de Paris où elle travaille avec Bruno Rigutto, et se produit parallèlement en France, aux Etats-Unis (New-York Carnegie Hall), en Italie et bien sûr en Corée.

Noh Hansol fait partie de ces jeunes talents coréens à découvrir et se produit pour la première fois dans le nouveau Centre Culturel Coréen.

Programme : L.v. Beethoven Piano Sonata No. 7 in D Major, op. 10-3
Presto
Largo e mesto
Minuet. Allegro
Rondo. Allegro

F. Liszt Hungarian Rhapsody No.12, S.244/12

intermission

S. Rachmaninoff Piano Sonata No. 2 in b-flat minor, Op. 36
Allegro agitato
Non allegro—Lento
L’istesso tempo—Allegro molto

A. Schulz-Evler Arabesken über ’An der schönen blauen Donau’ von Johann Strauss


Diffusion en ligne sur le site du Centre Culturel Coréen le Mercredi 30 septembre à 19heures.

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste
©

EXPOSITIONExposition "La réfraction des données-distance" Jung Seung

03/09/2020

Après avoir terminé ses études à l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy en 2006, l’artiste coréen Jung Seung présente pour la première fois son travail en France. La crise sanitaire actuelle étant po...

Lire l'article

Après avoir terminé ses études à l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy en 2006, l’artiste coréen Jung Seung présente pour la première fois son travail en France.

La crise sanitaire actuelle étant pour lui l’occasion d’une mise en relief des concepts de rencontre et de distance, ainsi que d’une réflexion sur le principe de réfraction des données, l’artiste tente, à travers ce dernier, d’expliquer comment les données se transforment et se déplacent d’un système à un autre. Faisant ainsi suite à son projet artistique ‘The Prometheus’s String’ initié en 2016 et ayant pour thème la fragmentation médiatique, Jung Seung présente cette fois un ensemble d’oeuvres qui met en lumière le lien ténu entre art, science et technologie.

Particulièrement intéressé par la science et l’ingénierie, l’artiste a récemment mis au point une théorie intéressante selon laquelle « l’espace serait constamment rempli d’informations innombrables », ce qui l’a amené à travailler sur de nouvelles idées. En partant du principe que les informations relatives à chaque espèce sont génétiquement transmises aux générations suivantes, l’artiste s’est posé la question suivante : l’essence matérielle de la vie, nichée au sein de l’espace cosmique, ne se référerait-elle pas à la continuité de la diffusion de l’information ?

 

Jung Seung a ainsi créé une base de données en récoltant dans un premier temps des informations liées au processus de croissance d’une plante, par exemple, sa taille, les UV qu’elle absorbe, les bruits qui l’environnent, la température, l’humidité, etc. Puis, dans un second temps, il a cherché à affiner sa recherche en fonction de différents lieux, en examinant par exemple ces mêmes informations concernant une plante provenant du site secret d’inhumation du massacre des citoyens innocents de Gwangju. Ainsi, les informations recueillies sur les plantes sont utilisées par l’artiste pour la création de formes composées de filaments, à partir desquelles il produit des impressions 3D. Cette expérience performative fait écho au processus naturel de croissance végétale dont certaines données caractéristiques peuvent générer des formes sculpturales ; elle vise ainsi à envisager de nouvelles approches concernant les phénomènes élémentaires et matériels de la vie.

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste
©

MUSIQUEUne multitude de spectacles

06/05/2020

Revoyer les spectacles les plus acclamés du Sejong Center, comme si vous y étiez. Avec le programme ‘’Le théâtre joue à domicile’’, le Sejong Center s’occupe de vous distraire à domicile. Des spectacles étonnants vous atte...

Lire l'article

Revoyer les spectacles les plus acclamés du Sejong Center, comme si vous y étiez. Avec le programme ‘’Le théâtre joue à domicile’’, le Sejong Center s’occupe de vous distraire à domicile. Des spectacles étonnants vous attendent en toute sécurité à la maison. 

Le Sejong Center, inauguré en 1978, organise des évènements nationaux ainsi que des concerts et des spectacles d’orchestres de rénommée internationale. L’Académie d’art de Sejong propose des cours pour le grand publicconcernantl’ensemble des domaines culturels (musique, cinéma, beaux-arts, etc). Plusieurs corps artistiques y résident en permanence, tels quele Seoul Metropolitan Traditional orchestra, le Seoul Metropolitan Youth Traditonal Orchestra, la Seoul Metropolitan Chorus, le Seoul Metropolitan Musical Theatre, le Seoul Metropolitan Opera, et bien d’autres.

ADOY est un nouveau groupe atypique de la scène indi-musique coréenne. Grâce à une construction singulière et facile d’accès, leur musique est à rapprocher de l’‘indi commercial’, ce qui est très rare sur le marché indi. Fort du beau succès de leur premier album « CATNIP » sorti en 2017, et qui a remporté l’adhésion du public comme des spécialistes, les sonorités de ADOY sont raffinées et leurs mélodies joliment travaillées. Le groupe est très souvent invité sur les petites et grandes scènes musicales, telles qu’au Incheon Pentaport Rock Festival, etc.
Pour la petite anecdote, ADOY est le verlan de YODA, le nom du chat du chanteur et guitariste du groupe, Oh Juwhan.
Membre : Oh Juwhan, JeongDayoung, Zee, Zozo, Park Geun-chang

N'hésitez pas à consulter le site en lien ci-dessous pour assister à de belles performances !

Pour plus d'informations consultez le site internet

Retour à la liste

Entre Paris & Séoul

Voyagez à travers la Corée, une destination riche et pleine de surprises,
trouvez la sérenité en Asie.